« À chacun sa bière ! »

Reportages

Comme son nom le laisse deviner, Werner Callebaut est un spécialiste du chocolat. Mais ce n’est pas tout : il est aussi incollable sur la bière. C’est bien simple, personne ne résiste à une dégustation lorsque Werner commence à parler de sa passion !

D’où te vient cette passion pour la bière ?

« J’ai suivi une formation de chocolatier, mais en tant que benjamin de la famille, je voulais trouver ma voie. En tant que zythologue ou biérologue, je me suis engagée dans plusieurs clubs de bière. Et aujourd’hui, je donne aussi des ateliers et organise différentes activités en rapport avec la bière. »

Quelle est ta bière préférée ?

« J’aime particulièrement les bières acides. Ma préférée est la vieille brune de la brasserie Verzet à Anzegem. Il s’agit d’une bière relativement peu connue au goût vineux. La culture brassicole belge est tellement vaste que chacun trouve d’office une bière qui lui plaît ! Même les personnes qui n’apprécient pas forcément la bière. »

Est-ce que la Belgique peut être considérée comme le royaume de la bière ? 

« C’est une question délicate ! (rires) Les bières belges ont très bonne réputation et à juste titre. Nous disposons d’une énorme diversité, d’authenticité, de tradition et de savoir-faire. Et d’un autre côté, je trouve que nous devons oser innover. Des pays comme l’Italie et les Pays-Bas font de nombreux progrès. En Allemagne, les bières sans alcool sont délicieuses et savoureuses. Nous devons encore nous améliorer à ce niveau-là. »

Quels sont tes conseils pour déguster une bière ? 

« Une bière se déguste de préférence entre 10 et 12 h. Cela peut paraître cocasse, mais vos papilles sont plus réceptives le matin.

Une bière se déguste un peu comme du whisky ou du vin : avant de boire, vous devez humer votre verre. C’est pourquoi je conseille de boire la bière dans un verre à vin.

La grande différence est que vous devez avaler la bière, car 90 % des saveurs se trouvent dans l’arrière-goût.

Mon dernier conseil : bouchez votre nez avant de prendre une gorgée et débouchez-le lorsque vous avalez. Résultat : une véritable explosion de saveurs ! »

Toi aussi, tu produis ta propre bière ?

« Bien sûr ! J’habite en Hesbaye et j’ai développé l’“Ambras” avec mon voisin, un bière accessible à tous. Un ami brasseur la brasse dans le petit village voisin de Noduwez. Son nom est un petit clin d’œil aux deux parties de notre pays : l’“Ambras” se prononce en Wallonie “embrasse”, mais signifie “problème” en néerlandais. » (rires)

« La bière est mon hobby préféré et une véritable passion. Même quand je suis fatigué, je peux en parler pendant des heures. Je rencontre tellement de personnes aux horizons et aux goûts différents. Mon objectif est d’encourager les gens à découvrir par eux-mêmes et à développer leur palais. »

Werner, formateur de nos ateliers sur la bière

Rencontrez Werner et laissez-vous enivrer par sa passion !


Ateliers sur la bière